Archives de Boucles d’oreille

Le Flamand Rose

Posted in Bagues, Bijoux, Boucles d'oreille with tags , , , on février 5, 2011 by Salomé Osorio

Émail, perle et corail. Vermeil.

Voici deux flamants roses au repos, ils se tiennent souvent sur une patte et la tête fourrée dans les plumes. De temps en temps, il plonge son bec bossué dans la vase pour rechercher de quoi manger. C’est le mélange de crustacés comme friandise mêlé à la coloration de salins à une certaine période de l’année qui est à l’origine de sa couleur. Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez changer de couleur de peau !….

En mode complètement à côté de la plaque, voilà de quoi les porter façon décontracté. En même temps pas besoin d’être sophistiquée pour être belle, il suffit de s’associer à de jolis symboles. Notre oiseau en fait définitivement parti. Le flamant rose était considéré par les Égyptiens comme l’incarnation du Phénix, un oiseau légendaire pour sa parure autant que pour ses facultés.

Robe Moschino                 http://www.yoox.com

Pour celles qui ne vivent pas que pour le décontract’, Moschino, c’est un bon début. Très élégante, un peu sexy mais certainement pas affriolante. Haha ! on retrouve les singularités du Flamant Rose. Mais il faut aller jusqu’au bout, avec des talons interminables, un chignon un peu négligé. Les boucles d’oreille suffiront à habiller le reste.

Onyx facetté, Corail sculpté et Perles noires.

Et vraiment si vous voulez mettre le paquet pour avoir des compliments toute la soirée sur votre tenue distinguée, il me parait indispensable d’ajouter une touche de folie, de baroque, de surprenant. C’est certain avec cette bague immodérée, les autres flamants roses ne tiendront plus sur une seule patte.

Bienvenue sur le blog de Salomé Osorio

Posted in Bijoux, Boucles d'oreille with tags , , on mai 14, 2009 by Salomé Osorio

Après des mois à entendre “Salomé, il faut que tu fasse ton blog, c’est la nouvelle technologie ! Laisse tomber les communiqués de presse que personne ne lit ! Internet va plus vite que tout le reste […] « , me voila prête à vous parler de mon métier.

Bon jusqu’ici je ne suis pas très originale, je suis ce que l’on appelle une Créatrice de Bijoux. J’ai ouvert ma société en octobre 2007, et vous pouvez me retrouver à Paris 24 rue du Bac dans le 7ème arrondissement. Un clic sur ce lien pour accéder au Google Maps. J’ai en effet la chance d’avoir des parents qui ont une très jolie boutique dans le domaine des Arts de la Table et des bijoux, et qui m’ont donné un « corner » pour présenter (et vendre) mes bijoux.

Quand on me demande ce que je fais comme style de bijoux, j’ai toujours du mal à répondre. Si je dis “bijoux fantaisies” on me regarde avec un gentil sourire et un air de dire  “humhumm, elle est mignonne, elle bricole…”. Donc j’ai arrêté de dire « fantaisie ». Même si je trouve le terme très joli et approprié à mon style. J’ai arrêté parce que « fantaisie » renvoie maintenant à « pacotille ». Et moi la pacotille c’est pas mon truc. C’est vrai qu’il y a souvent des bijoux amusants en pacotille, et qu’à 10€ on ne se pose pas trop de question, mais en même temps ça casse en deux jours et c’est impossible à réparer. Et puis à 10€, je ne suis pas la seule à pouvoir les acheter. Une fois je me suis retrouvée dans le métro avec une fille qui avait exactement les mêmes boucles d’oreille que moi…
Moi qui était contente de moi d’avoir trouvé LES boucles d’oreille jamais vues, voilà que je retrouve face à une fille de 1m80 (en tout cas c’est ce qu’elle paraissait faire du haut de mes 1m63) et qui en plus les porte mieux que moi.

Alors j’ai commencé à les fabriquer. Ça m’a tout de suite plu parce que j’étais la seule à les avoir, que je pouvais choisir exactement la couleur qui allait avec cette robe que j’aime tellement, et qui (forcément) correspondent beaucoup plus à ma personnalité que tous ces bijoux que l’on voit en feuilletant les magazines féminins semblant tous sortie de la même usine.

Je trouve qu’un bijou doit nous ressembler, accentuer un trait de notre personnalité, nous tourner en dérision aussi parce qu’il ne faut pas être trop sérieux dans la vie. Alors autant vous dire que quand je mets mes caniches royaux aux oreilles, les gens se retournent. Je crois qu’ils aiment bien parce que j’ose tout et que je me fiche du “qu’en dira-t-on”. Bon je me la raconte un peu je sais, mais vous avez vu combien de personnes nous sommes sur cette planète ?!  Et tout le monde porte les mêmes fringues, a les mêmes voitures et la même routine. Alors pour ne pas perdre son unicité,  je trouve que c’est bien d’avoir l’accessoire, le détail qui fait la différence.

Email sur cuivre, ambre et perle de culture. Vermeil.

Émail sur cuivre, ambre et perle de culture. Vermeil.