Archive pour janvier, 2010

Des Bracelets !

Posted in Bijoux, Bracelets on janvier 28, 2010 by Salomé Osorio

Lapis lazuli, cristal de roche et cuivre argenté à la feuille. Argent.

Ce bracelet est monté sur une tige assez épaisse d’argent massif. L’argent massif est une matière relativement souple aussi il est très joli de serrer le jonc d’argent à la taille de votre poignet. Des grosses perles de lapis lazuli facettées sont montées avec des petites perles de cristal de roche translucide. Et pour réveiller ces matières, j’y ai ajouté des triangles en cuivre que j’ai recouvert de façon inégale de feuille d’argent massif.

Émail, améthyste et perles. Vermeil.

J’ai fait ce bracelet à partir de ces pingouins en cuivre émaillé. J’ai choisi des couleurs chaudes, sauf peut être le violet, mais il renvoie à la couleur des améthystes. Chaque pingouin est émaillé recto verso d’une couleur différente, par exemple, le jaune est rose framboise au dos et le orange est rouge cerise. Le fermoir en vermeil est facile à mettre seule.

Quartz et aigue marine. Argent.

Ce bracelet est un jonc en argent massif à ajuster à votre poignet. Les grosses perles avec des inclusions noires sont en cristal de roche. Le cristal de roche peut présenter ce genre d’inclusions naturellement, même si cela est très rare, et que ce serait de toute façon pas aussi marqué. Ce n’est pas le cas ici. En effet, même si la pierre est bien en cristal de roche, elle a été par la suite chauffée ce qui lui a fait ressortir ces inclusions noirâtres. Des petites perles d’aigue marine  mettent bien les pierres en valeur.

Émail, chrysocolle et perles. Vermeil.

Ici le bracelet Baleine. Des baleines en cuivre sont émaillées de 5 bleus, formant un camailleu de bleu. Chaque baleine est émaillée recto verso d’un bleu différent. Les pierres taillées en carrée sont en chrysocolle, qui est une pierre qui mélange le bleu de l’azurite et le vert de la malachite. La pierre d’azurite est un minéral composé de carbonate de cuivre. Un jour, alors qu’elle poussait tranquillement, la roche fût  infiltrée par de l’eau et le cuivre de la pierre réagit à cela en en transformant le bleu en vert. D’autres parties de la pierre ont été épargné par l’eau et ont gardé le bleu originel. C’est de ce mélange que naquit la Chrysocolle.

Lave, péridot, corail et cuivre argenté à la feuille. Argent.

Ce bracelet jonc est ponctué par une perle cylindrique de lave, d’une petite cascade de péridot et d’un triangle à chaque fois différent de cuivre argenté par une feuille d’argent.

Émail et perles. Vermeil.

Enfin, ce bracelet reprend les couleurs du bracelet Baleine mais sur des formes de cœur. Chaque cœur est émaillé recto verso d’un bleu différent, comme ça quand vous l’avez au poignet et qui bouge on dirait une vague qui monte et  descend. Les perles de culture blanches pourraient alors en être l’écume.

Assortir selon ses Jeans

Posted in Bagues, Bijoux, Boucles d'oreille, Colliers on janvier 23, 2010 by Salomé Osorio

J’ai choisi aujourd’hui d’assortir mes bijoux à des jeans, et donc des tenues décontractées.

On commence avec le basique parisien : le jeans-ballerine. Ici les ballerines sont une peu beige, mais imaginons les noires pour pouvoir porter avec le collier de la collection pierre en cage. Ce collier est fait à partir de morceau de tourmaline noire emprisonnés dans une cage d’argent inoxydable. Des perles d’aigue-marine de taille inégale rappelleront le bleu du jeans. Des petites perles de rivières blanches donneront des pointes d’éclat à ce sautoir.

Tourmaline noire, aigue marine et perles. Argent.

Un slim qui bouchonne aux pieds, des talons hauts et un haut noir simple, un ensemble simple mais élégant. Je vous propose avec une paire de boucles d’oreille de la collection géométrique. Le modèle très simple mais avec cette grosse perle confirmera votre style : Simple mais éclatant. Avec ces boucles vous pouvez ajouter une bague dans les mêmes tons. Par exemple la bague Pie avec ces perles blanche et les disques d’Onyx dépoli.

Onyx dépoli, Perles et argent.

Avec un jeans patte d’éléphant et des baskets, vous êtes au plus décontracté possible. Enfin à l’extérieur de votre chambre en tout cas ! Avec cette tenue, je ne mettrais qu’une paire de boucles d’oreille, celles en forme de feuille de la collection végétale. Les veines des feuilles sont faites avec des tiges de cuivre soudés dans l’émail. C’est ce qu’on appelle l’émail cloisonné. Pour que les boucles ressortent encore plus, j’ai doré les tiges de cuivre à la feuille et je les ai aussi dorées à l’arrière.

Cuivre émaillé et doré et cristal de roche. Vermeil.

Et pour terminer, un peu de couleur ! Avec ce jeans rose fuchsia, coupe droite, il y a plusieurs choix. Soit vous gardez l’ambiance très coloré, avec les boucles d’oreille raisin. Vous pouvez alors en rajouter dans le genre excentrique avec des chaussures hautes de couleurs et un haut toujours dans les mêmes tons. Alors, les boucles raisins, seront parfaites avec.

Émail et améthyste. Vermeil.

Ou alors vous pouvez aussi décider que ce jeans rose pétard sera le seul apport de couleur de votre tenue aujourd’hui. Dans ce cas, choisissez plutôt une couleur unis pour l’assortir. Le noir est souvent la couleur la plus simple mais n’oubliez pas le brun qui est souvent moins brutal que le noir et adoucirais ce rose. Si le marron est sélectionné ce jour là, les boucles d’oreille en œil de tigre et perles pourraient apporter tout le raffinement que votre tenue (et vous-même d’ailleurs!) mérite.

Œil de tigre et perles. Vermeil.

Collection Fil d’argent

Posted in Bijoux, Boucles d'oreille, Bracelets, Colliers on janvier 16, 2010 by Salomé Osorio

Laissez-moi vous présenter la collection Fil d’argent. J’ai imaginé cette collection quand j’ai commencé à travailler le métal en le martelant. J’ai choisi comme matière l’argent avec ses nobles reflets, mais je l’ai choisi inoxydable pour qui ne change pas d’aspect au cours du temps.

Argent et améthyste.

Une fois que j’ai formé un anneau de ce fil martelé, je l’habille de différentes façons. Ici j’ai choisi des roses sculptées dans l’améthyste. Ces boucles d’oreille sont de petite taille et discrètes mais se découvrent rapidement parmi vos cheveux grâce aux reflets de l’argent.

Argent, perles et corail.

A l’opposé des premières, ces boucles d’oreille sont beaucoup plus longues. Le cœur de l’anneau central est rempli de deux grosses perles baroque de couleur lavande ainsi que de petites perles de corail rouge. Lorsqu’elles sont portées, le petit anneau à l’extrémité de la boucle se casse sur vos épaules leur donnant un rythme.

Argent, corail et perles.

Ce collier reprend les mêmes couleurs que les boucles d’oreille précédentes. Des perles lavande et du corail rouge vif font lien à une chaîne d’anneaux ouverts. Ces « faux » anneaux sont liés l’un à l’autre de telle façon qu’ils restent indépendant et peuvent bouger sur eux même mais sans se détacher l’un de l’autre.

Argent et corail jaune.

Ici un modèle de créoles d’argent martelé. Une boule inégale de branches de corail se place juste sous le lobe de l’oreille. Le corail n’a pas se couleur naturelle, il était certainement blanc à l’origine, et il a été teinté en jaune. La teinte de ce genre de minéral se fait par une sorte de seringue que l’on insère au centre du morceau à teindre. Le produit va s’étendre du centre vers l’extérieur et ne bougera plus ensuite. Ces boucles existent aussi avec du corail vert et du corail bleu.

Pierres et perles vertes et argent.

Enfin, ce bracelet. Il est fait de 10 anneaux d’environ 1.5 cm de long sur 0,5 de large. Au cœur de chaque boucle, j’ai installé une tige d’argent qui reçoit une pierre ou une perle de couleur verte. Toutes ces pierres créaient ainsi une vague de camailleu vert. On retrouve : le péridot, le corail, perles de culture, fluorite, malachite ou encore de la pâte de verre.

Bijoux avec feuille d’or et d’argent

Posted in Accessoires, Bagues, Bijoux, Boucles d'oreille on janvier 7, 2010 by Salomé Osorio

Cuivre doré à la feuille et péridot. Vermeil.

Cette bague est montée sur un anneau réglable en vermeil (3 microns d’or). Les pétales, tous de formes légèrement différentes sont découpées dans le cuivre et doré à la feuille. Le cœur est fait en petite perles de péridot.

Cuivre doré à la feuille et péridot. Vermeil.

Des tubes effilochés et doré à la feuille sont suspendus à quelques perles de péridot. Elles sont très longues et font ainsi partie de ces boucles qui se balancent en frôlant vos épaules.

Cuivre argenté, perles et corail. Vermeil.

Ces boucles sont en cuivre recouvert d’une feuille d’argent un peu déchiquetée qui laisse voir la couleur du cuivre par endroit. J’ai retravaillé la plaque de cuivre à la base rectangulaire, en créant des cercles non clos en enroulant le métal. L’extrémité piquante de ces enroulements imite chaque épine de cette jolie rose sculpté dans le corail.

Cuivre argenté, perle et turquoise. Vermeil.

Toujours cette technique de feuille d’argent sur cuivre. Ici la feuille est jaunie par un vernis à l’huile. Des perles inégales de turquoise sont disposées au hasard sur une forme ovale.

Diopside, cuivre argenté et perle. Argent.

Un Diopside en cage d’argent repose sur un presque triangle en cuivre recouvert d’une feuille d’argent. Des perles de rivière font le lien entre la plaque et l’anneau.

Cuivre doré, péridot et perles. Vermeil.

Enfin, les boucles Escargot. Le cuivre doré est enroulé et parsemé de perles de péridot et de perles grises et noires.

Pour voir la collection complète autour de la feuille d’or, retrouvez-moi au 24 rue du Bac dans le 7ème arrondissement à Paris.