Archives de septembre, 2014

LA TOURMALINE

Posted in Gemmologie with tags , , , on septembre 30, 2014 by Salomé Osorio

La Tourmaline est une gemmes cristallisées, anisotrope : c’est à dire que en passant à travers la pierre, la lumière est transformée, dérivée ou ralentie, autour de son axe de croissance. On l’appelle alors « Dichroïque » (variation de deux couleurs selon l’orientation du cristal). La Tourmaline a un système de croissance Rhomboédrique : parallélépipède formé par six losanges égaux.

Les « givres en fouillis » (ensemble de lacunes cristallines non orientées) et les caneaux parallèle à l’axe de cristallisation (cristaux négatif allongés) sont les inclusions caractéristiques de la Tourmaline.

La Tourmaline est dichrome, c’est à dire bicolore. Et aussi dichroïque, qui est la juxtaposition de deux couleurs dans la même direction d’observation, faire tourner la pierre entre le pouce et l’indexs pour observer le changement de couleur,

C’est une pierre rare et donc très cher. Elle existe en bleu, verte, rose, jaune, orange.

LA TOURMALINE MELON D’EAU

Lorsqu’une Tourmaline rose forme le cœur d’une tourmaline verte, profil triangulaire et arrondi.

LA RUBELLITE

La RubelliteLa rubellite est tout simplement une tourmaline unie rose – rouge. Très prisées des joaillers, la rubellite est très proche en couleur de certains Rubis, et fut pendant longtemps confondu, cf les joyaux de la couronne d’Angleterre.

LA TOURMALINE PARAÏBA

Ce bleu Turquoise très doux est la couleur la plus rare et a plus recherchée. Sur le marché des pierres, la Tourmaline Paraïba est presque aussi cher que le diamant.

LA TOURMALINE ET LES AUTRES

La Tourmaline croit dans les mêmes sphères que de nombreux autres gemmes, et se lient particulièrement d’amitié avec le quartz : Lors de leur croissance, les minéraux se mélangent, s’intègrent l’un à l’autre en créant de superbe rareté. Comme le quartz Flèche d’Amour, inclue de tourmaline noire.

www.salomeosorio.com

L’ANDALOUSITE

Posted in Gemmologie with tags , , on septembre 16, 2014 by Salomé Osorio

 

L’Andalousite est parfois confondu avec la Tourmaline, et pourtant se différencie pas son trichroïsme, sa biréfringence plus basse et sa couleur insaisissable. On trouve cette pierre dans les schistes, à Madagascar, au Brésil au Sri Lanka et en Norgève. On la taille le plus souvent en degrès ou en en taille brillant, et d’ailleurs, c’est souvent une gemme de collection.

C’est une pierre Anisotrope, c’est à dire que en passant à travers la pierre, la lumière est transformée, dérivée ou ralentie. L’Andalousite fait partie des trois pierres avec un très fort « Trichroïsme ». Tout comme la Tanzanite et la Cordiérite, l’Andalousite se développe autour de deux axes de croissance, et la lumière ne peut pas entrer dans la pierre sans être instantanément réfléchis par une paroi du cristal. Aussi même à l’œil nu, on peu observer un changement de couleur lorsque l’on tourne la pierre sur elle-même. Le Dichroscope  permet de voir ces changement de couleur parfaitement.

ANDALOUSITE CHIASTOLITE

Andalousite Chiastolite

La chiastolite est une variété d’andalousite maclée qui montre, en coupe, une forme en sablier ou en croix.

 www.salomeosorio.com

LA CORDERITE

Posted in Gemmologie with tags , , on septembre 9, 2014 by Salomé Osorio

 

Trouvé par le Gemmologue Pierre Louis Cordier à la fin du 18ème siècle, la Cordiérite est aussi appelée Iolite. On observe souvent dans cette pierre délicate des inclusions d’hématite ou de goethithes. La Codiérite peut être chatoyante. On trouve cette pierre dans des gisement au Sri Lanka, en Inde, à Madagascar, au Brésil et en Norvège.

C’est une pierre Anisotrope, c’est à dire que en passant à travers la pierre, la lumière est transformée, dérivée ou ralentie. La Cordiérite fait partie des trois pierres avec un très fort « Trichroïsme ». Tout comme l’Andalousite et la Tanzanite,  la Cordiérite se développe autour de deux axes de croissance, et la lumière ne peut pas entrer dans la pierre sans être instantanément réfléchis par une paroi du cristal. Aussi même à l’œil nu, on peu observer un changement de couleur lorsque l’on tourne la pierre sur elle-même. Le Dichroscope  permet de voir ces changement de couleur parfaitement.

www.salomeosorio.com

LA TANZANITE

Posted in Gemmologie with tags , , , on septembre 2, 2014 by Salomé Osorio

La Tanzanite fut découverte en 1805 en Autriche. Cette pierre a tout de suite beaucoup de succès, aux États-Unis, Tiffany les propose en alternative aux saphirs de couleurs.

La Tanzanite n’a aujourd’hui qu’un seul gisement connu, en Tanzanie. C’est une pierre Anisotrope, c’est à dire que en passant à travers la pierre, la lumière est transformée, dérivée ou ralentie. La Tanzanite fait partie des trois pierres avec un très fort « Trichroïsme ». Tout comme l’Andalousite et la Cordiérite, la Tanzanite se développe autour de deux axes de croissance, et la lumière ne peut pas entrer dans la pierre sans être instentanement réfléchis par une paroi du cristal. Aussi même à l’oeil nu, on peu observer un changement de couleur lorsque l’on tourne la pierre sur elle-même. Le Dichroscope  permet de voir ces changement de couleur parfaitement.  Souvent la pierre est chauffée pour accentuer ses couleurs, elle en gardera aussi une tonalité un peu plus jaune.

www.salomeosorio.com