Archives de mai, 2011

Le Serpent

Posted in Bijoux, Boucles d'oreille on mai 21, 2011 by Salomé Osorio

J’ai pas toujours eu beaucoup d’amitié pour le Serpent mais on peut dire qu’il m’a tout de moins toujours fasciné. Depuis toute petite d’ailleurs j’écris mon prénom, ou plutôt je « signe » en transformant le S de Salomé en un serpent sympathique. Cette coutume m’est restée.

On regroupe les Serpents dans la catégorie des reptiles ou squamates, reptiles à écailles. Leurs yeux ont des paupières soudées et transparentes qui leur confèrent un regard fixe. De façon générale, les serpents ont une très mauvaise vue ; ils se repèrent dans leur milieu en sentant les odeurs et les déplacements d’air grâce à leur langue bifide. D’autres ont une image thermique de la proie, et peuvent percevoir les plus infimes changements de température. Leur bouche peut se distendre et ainsi avaler des animaux en entier mais ils ont ensuite besoin d’un petit bain de soleil (30°C idéalement) pour permettre la digestion.

Il y a plus de 2 900 espèces de serpents, s’étendant depuis le cercle polaire arctique en Scandinavie et jusqu’au sud en Australie et Tasmanie. On les retrouve sur tous les continents (à l’exception de l’Antarctique), dans la mer, et jusqu’à une altitude de 4 900 m dans les montagnes de l’Himalaya. Ils sont absents dans de nombreuses îles (comme l’Irlande, l’Islande ou la Nouvelle-Zélande)

C’est sans nul doute la matière la plus extraordinaire que je n’ai jamais manipulée. C’est comme caresser de l’eau sans se mouiller ou bien le duvet un petit chaton, avec les écaille en plus.

Attention, ça ne marche que si l’animal est vivant. La peau de serpent (relativement fragile d’ailleurs, je vous conseille plutôt le croco pour vos sacs à main) à un look super mais semble un peu mourir sans l’animal. Les écailles, presque indiscernable normalement, s’assèchent et prennent un léger relief  presque désagréable à toucher.

A défaut de cette matière impossible à reproduire, je me suis plutôt attaché à les représenter dans quelques-unes de leur posture fétiches.